Le monde de L’entretien sanitaire…

16 septembre 2019
FORMATION À DÉCOUVRIR :

Vous êtes sur les bancs d’école, à la recherche d’un nouvel emploi ou encore, en réorientation de carrière. Et bien cet article est fait pour vous! En effet, ce premier article d’une série intitulé « Formation à découvrir » vous permettra de démystifier certains métiers ou branche de métier en lien direct avec nos programmes de formation, ici, au Centre de formation professionnelle Samuel-De Champlain. En ce sens, nous vous permettrons de répondre aux questions suivantes :

  • Qu’est-ce que le métier ?
  • Quels sont les métiers découlant de la formation académique ?
  • Quel est le salaire moyen?

 

Le monde de l’entretien sanitaire…

Démystifions ce métier

Pour ce mini publireportage, nous avons décidé de vous présenter un métier primordial au développement du bien-être et de la qualité de vie de l’ensemble de la population côtoyant les milieux de soins.

En ce sens, nous vous présentons le métier de préposé(e) en hygiène et salubrité en milieu de soins. Ces derniers(ères) jouent un rôle prépondérant dans la lutte contre les micro-organismes qui pourraient éventuellement nuire aux personnes malades! Ainsi, ces professionnels, discrets et efficaces, sont essentiels, voire indispensables lorsque vient le temps de prévenir les infections en milieu de soins.

Les préposés(es) en hygiène et salubrité en milieux de soins sont des ouvriers que l’on pourrait caractériser comme étant des travailleurs de l’ombre; étant donné qu’ils œuvrent dans la discrétion lorsque vient le temps de nettoyer et désinfecter les unités de soins, les aires publiques intérieures et extérieures, les lieux spécialisés comme : pharmacies, blocs opératoires, laboratoires, morgues, salles d’examens, etc. Ces spécialistes de l’hygiène et de la salubrité effectuent un entretien journalier ou périodique dans différent type d’établissements du réseau de la santé tels que les centres hospitaliers les centres locaux de services communautaires, etc. Apprenez-en plus sur les multiples facettes de ce métier en visionnant le témoignage de Marc Deschesnes, préposé à l’hygiène et à la salubrité au CHU de Québec-Université Laval.

Certes, ce corps de métier demande des efforts physiques, mais avec le développement technologique des dernières années on est à même de constater que ces efforts physiques sont de moindre importance et donc, que le niveau de blessure au travail a chuté. Par ailleurs, le développement technologique amène une certaine recrudescence des exigences quant à l’exercice de ce métier. En effet, on constate une hausse du niveau de professionnalisme attendu ; une amélioration de la rigueur au niveau des techniques, une meilleure autonomie et un jugement rapide en présence de diverses situations.

Nous le rappelons, l’environnement de travail conjugué à une bonne qualité d’entretien sanitaire est essentiel afin de maintenir un niveau de professionnalisme et de qualité de vie au travail, adéquat pour toutes entreprises. L’hygiène et la salubrité des surfaces est, et sera toujours, un secteur d’activités primordiales pour tous.

C’est donc, avec ce dernier énoncé qu’on est à même de mieux cerner l’importance et la responsabilité des gens œuvrant dans le milieu de l’entretien sanitaire. Ces derniers méritent donc toute notre reconnaissance pour ce qu’ils accomplissent. Donc, si toi aussi tu aimes te sentir important et œuvrer au sein d’un poste primordial dans une organisation; n’hésite pas à venir vous inscrire à notre formation de 5 mois en Hygiène et salubrité en milieux de soins.

 

Métier(s)

  • Préposé(e) en hygiène et salubrité en milieu de soins

Employeur(s)

  • Centres hospitaliers
  • Centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD)
  • Centres hospitaliers psychiatriques (CHP)
  • Centres d’accueil de réadaptation (CAR)
  • Centres locaux de services communautaires (CLSC)
  • Centres de santé
  • Centres sportifs
  • Cliniques dentaires
  • Cliniques médicales et cliniques médicales spécialisées
  • Résidences pour personnes âgées (privé ou conventionnelle)
  • Maison de soins palliatifs
  • Garderies

Salaire moyen au Canada

  • Le salaire moyen pour une personne œuvrant comme préposé(e) à hygiène et salubrité en milieux de soins au Canada est d’approximativement 35,000 $ par année. Soit l’équivalent de 17,50$ de l’heure, pour 40 heures semaines; répartie sur 50 semaines.
  • On voit même apparaître des taux horaires de 19,50$ en milieux hospitaliers.
  • Veuillez prendre note que le salaire fut déterminé selon les taux horaires que nous avons dénichés dans diverses offres d’emploi et donc, qu’il est plus représentatif qu’officiel.

 

Si ce texte ta interpellé et ta aidé(e) à clarifier ton choix de carrière dans le monde de l’entretien sanitaire. Alors, inscris-toi dès maintenant à notre programme de formation en Hygiène et salubrité en milieu de soins (AEP).

Et, deviens spécialiste en hygiène et salubrité !

 

Sources :